Supporters de l'Entente de Sétif - ESS -أنصار وفاق سطيف
Devenez membre et participez à la vie du forum des supporters de l'entente de Sétif, vous devez vous enregistrer. Votre aide et la participation de chacun est le seul moyen d'encourager notre travail.
N'hésitez pas à Cliquer sur Portail pour écouter le Match d'aujourd'hui

Supporters de l'Entente de Sétif - ESS -أنصار وفاق سطيف


 
AccueilTV DirectPortailGalerieCalendrierRechercherMembresGroupesFAQS'enregistrerConnexion
OUUUUUUUI MABROUK ALINA
ESS 1-1 Vita Club
L'ESS détient sa Coupe d'Afrique
FIFA news
Classement 2014-2015
Derniers sujets
» Live : ES Sétif 1-1 AS Vita Club
Sam 1 Nov 2014 - 23:08 par

» Que sont devenus les champions d’Afrique de 1988 ?
Mer 29 Oct 2014 - 10:20 par

» ESS : Ziaya «J’avais du mal à respirer à Kinshasa»
Mer 29 Oct 2014 - 10:11 par

» ES Sétif-Madoui : "Rien n’est encore acquis"
Mar 28 Oct 2014 - 10:39 par

» Afrique du Sud : Le capitaine de la sélection assassiné !
Mar 28 Oct 2014 - 10:29 par

» Vita Club 2-2 ESS : l'entente un pas vers le trophée Africain
Dim 26 Oct 2014 - 19:36 par

» Live Vita Club 1-2 ESS Sétif
Dim 26 Oct 2014 - 19:19 par

» interruption du direct sur "BeIN sport" par les congolais était préméditée
Dim 26 Oct 2014 - 17:16 par

» Vita Club vs ES sétif
Dim 26 Oct 2014 - 17:08 par

» Partagez des videos et d'autres fichiers sur ES Sétif
Ven 10 Oct 2014 - 18:00 par

» Sauvegarder et partager vos fichiers
Jeu 31 Juil 2014 - 23:46 par

» Le But de Kadir contre le PSG
Jeu 8 Mai 2014 - 14:19 par

» La CAF désigne des arbitres guinéens pour le match ES Tunis- ES Setif
Jeu 8 Mai 2014 - 14:11 par

» Bougherra : "Se donner à fond et prendre du plaisir"
Mer 7 Mai 2014 - 14:18 par

» DE RETOUR pour les fans de l4aigle noir
Mar 6 Mai 2014 - 17:35 par

» ESS vs JSK vendredi 10 mai
Mar 7 Mai 2013 - 23:47 par

» MCA 3-2 ESS
Mar 7 Mai 2013 - 23:43 par

» MCA vs ESS La Revanche
Sam 4 Mai 2013 - 0:08 par

» LdC 1/8e R. : ESS 3-1 Léopards, l'ES Sétif éliminée aux tirs au but
Ven 3 Mai 2013 - 23:58 par

» USMA 1-0 MCA : L'USMA remporte le trophée
Mer 1 Mai 2013 - 20:25 par

» Classement des buteurs 26 journée : Mohamed Amine AOUDIA 10 buts
Dim 28 Avr 2013 - 11:58 par

» Classement 26ème Journée de la Ligue 1
Dim 28 Avr 2013 - 11:42 par

» L’entente de Sétif (-17 ans) remporte la coupe d’Algérie ES Sétif : 2 – JS Kabylie : 0
Dim 28 Avr 2013 - 11:38 par

» ESS 4-1 ASO : Vers le titre de champion d'Algérie
Jeu 25 Avr 2013 - 22:34 par

»  AC Léopards 3-1 ES Sétif وفاق سطيف 1 - 3 ليوبار الكونغولي
Dim 21 Avr 2013 - 19:40 par

» Live : AC Léopards - ES SétifLe lien pour suivre le match
Dim 21 Avr 2013 - 17:09 par

» Abdelhamid Kermali- Avant son décès - 2013 عبد الحميد كرمالي
Jeu 18 Avr 2013 - 15:14 par

» CRB 4-1 ESS
Mer 17 Avr 2013 - 13:55 par

» Live : MCA 3-1 ESS
Ven 12 Avr 2013 - 20:24 par

» Live : ESS 2-1 CRB
Sam 30 Mar 2013 - 13:49 par

Match en Direct cliquez TV
Le But de Kadir
Nos Amis de facebook2
Mots-clés

Partagez | 
 

 Histoire des Coupes du monde/1974-2006

Aller en bas 
AuteurMessage
USMS Sétif

avatar

Nombre de messages : 95
Date d'inscription : 04/10/2008
Points : 160
Réputation : 0

20052010
MessageHistoire des Coupes du monde/1974-2006

Le progrès tactique a bridé « l’offensif »

Entre 1974 et 2006, le football évolue; le jeu se durcit et devient plus défensif, les moyennes de buts marqués lors des coupes du monde fléchissent, mais les nations dominatrices restent les mêmes: le Brésil, l'Italie, l'Allemagne et l'Argentine (deux victoires) et la France (une).

Mondial-1974 (en Allemagne) - L'Allemagne mate Cruyff
En 1974, l'équipe qui fait rêver le monde entier, c'est l'armée orange des Pays-Bas, promoteur du +football total+ de l'Ajax Amsterdam, conduite par Johan Cruyff, idole des romantiques du football et icône « cheveux longs-pattes d'éph’ »

La Fifa a innové en organisant deux poules pour le deuxième tour, et les Pays-Bas survolent la leur, passant un 4-0 à l'Argentine et un 2-0 au Brésil. Ils retrouvent en finale l'Allemagne de l'Ouest, le pays organisateur, qui a peiné pour en arriver là. Il a fallu subir l'humiliation d'une défaite au premier tour contre le voisin, la RDA (0-1), et en passer par des disputes internes entre partisans d'Overath (Mِchengladbach) et deux de Beckenbauer (Bayern), les leaders des deux grands rivaux de l'époque en Bundesliga. Mais les Orange, qui ont ouvert la marque dès la première minute de la finale sur penalty, perdent finalement 2-1. Dans ce tournoi, la plaisante équipe de Pologne, emmenée par Gzregorz Lato, meilleur buteur du tournoi (7 buts), termine 3e, et le Zaïre bon dernier avec trois raclées (2-0, 9-0 et 3-0).

Mondial-1978 (en Argentine) - L'Argentine, malgré le bruit de bottes
L'Argentine du dictateur Videla organise sa première Coupe du monde, malgré les demandes de boycottage venues du monde entier... et la remporte pour la première fois, sous un déluge de papelitos descendu des tribunes. Mario Kempès, double buteur pendant la finale remportée contre les Pays-Bas (3-1 a.p.), est le héros des Argentins. Il termine même meilleur buteur (6 buts), après un début de tournoi au ralenti. Les Néerlandais perdent une seconde finale de rang, cette fois sans Johan Cruyff, resté à la maison: il est fâché avec d'autres cadres de la sélection mais prétend qu'il boycotte le Mondial de la dictature. L'Argentine est un beau champion, mais son succès 6-1 (alors q'il fallait quatre buts d'écart) contre le Pérou en poule d'accès à la finale fait jaser.

Mondial-1982 (en Espagne) - Victoire à l'Italienne
Le grand favori du Mundial est - comme souvent - le Brésil, emmené par les géniaux Socrates et Zico et dirigés par l'esthète Tele Santana. C'est pourtant l'Italie qui va s'imposer, après s'être qualifiée en ne devançant qu'à la différence de but le novice Cameroun. Au deuxième tour, l'Italie bat l'Argentine (2-1) puis surprend le Brésil (3-2), dominateur mais trop peu réaliste, grâce à un triplé de Paolo Rossi. Galvanisée par ce succès, l'Italie ne lâche plus. Elle achève en finale une RFA épuisée par sa demi-finale contre la France (3-3, 4-3 aux t.a.b.), pour la première séance de tirs au but de l'histoire de la Coupe du monde. Le Mundial a aussi été marqué par le brillant parcours de l'Algérie (l'Afrique avait deux représentants pour la première fois), éliminée sur un +arrangement+ entre l'Autriche et l'Allemagne qui se qualifient toutes les deux après une victoire nécessaire et suffisante de la RFA (1-0) lors du dernier match de poule. Et par le piètre résultat de l'hôte espagnol, qui ne gagne qu'un match sur cinq et n'atteint pas le dernier carré.

Mondial-1986 (au Mexique) - Le sacre de Maradona
Jamais sans doute un joueur n'a à ce point survolé seul une Coupe du monde. Diego Maradona, touché par la grâce, emmène l'Argentine à sa deuxième victoire finale. Il a tout fait: au premier tour, il ronronne mais réussit un premier but contre l'Italie, en 8e de finale, il résiste à la défense la plus rugueuse de 1986, l'Uruguay, et en quart de finale, personne n'a oublié ses deux buts face à l'Angleterre... Le premier volé, de la +main de Dieu+, et le second génial, tout en dribbles au milieu de la défense anglaise. En demi-finale, il bat la surprenante Belgique (2-0) d'un nouveau doublé et en finale, surveillé comme l'ennemi public numéro 1 par la charnière Brehme-Foerster, il ne parvient à s'échapper qu'une fois... pour offrir le but de la victoire (3-2 contre l'Allemagne) à Burruchaga. Il a tout réussi, et éclipsé le magnifique France-Brésil (1-1, 4 t.a.b à 3) en quart de finale.

Mondial-1990 (en Italie) - La revanche de l'Allemagne unifiée
Moins d'un an après la chute du Mur, c'est une Allemagne unifiée qui se présente en Italie et décroche, enfin après deux finales perdues en 1982 et 1986, une troisième Coupe du monde. Elle prend sa revanche sur l'Argentine (1-0) dans la première finale de l'histoire où l'une des deux équipes ne marque pas. Symbole d'un Mondial où le foot défensif s'est imposé. Maradona, en pleurs après la finale, n'est pas passé loin d'une deuxième couronne. Mais l'autre héros est le Cameroun, première équipe africaine à atteindre les quarts de finale, emmenée par son increvable buteur de 38 ans, Roger Milla (4 buts). Battus par l'Angleterre (2-3 a.p.), les Lions Indomptables quittent la Coupe du monde après un tour d'honneur.

Mondial-1994 (aux Etats-Unis) - Le Brésil au bout de l'ennui
La Coupe du monde découvre les Etats-Unis, mais ce voyage au pays du soccer n'est pas vraiment fructueux. Seuls les matches Roumanie-Argentine (8e de finale, 3-2) et Roumanie-Suède (quarts de finale, 2-2 a.p., 5-4 aux t.a.b.) ont été vraiment spectaculaires. La finale Brésil-Italie fut à l'image de ce Mondial, un triste (0-0) joué aux tirs au but, lorsque Roberto Baggio, l'homme au catogan, envoie sa tentative dans les nuages. Son talent avait pourtant conduit l'Italie jusqu'au dernier match... On peut aussi retenir le choc Eire-Italie (1-0) à New-York, devant les milliers d'immigrés venus des deux pays dans la Grosse Pomme depuis le milieu du 19e siècle, ou le parcours de la Bulgarie, demi-finaliste pour la première fois de son histoire avec la génération Stoitchkov-Letchi-Ivanov, ou encore le dernier but de Millau en Coupe du monde, à 42 ans! Grosse ombre au tableau: le contrôle antidopage positif (éphédrine) subi par Diego Maradona, en fin de carrière et embarqué sur un très mauvaise pente.

Mondial-1998 (en France) - Le jour de gloire de la France
La France finit par remporter le trophée suprême, après trois échecs en demi-finale (1958, 1982, 1986). L'équipe de Zinédine Zidane termine en apothéose en écrasant (3-0) en finale le maître de ce jeu, le Brésil, sur un doublé de la tête de son numéro 10. La France a vaincu de toutes les manières possibles pour arriver jusqu'à la finale, passant au but en or contre le Paraguay en 8e de finale (1-0 b.e.o.), les tirs au but contre l'Italie (0-0, 4-3) en quart et gagnant sa demi-finale contre la Croatie grâce à un doublé de son défenseur Lilian Thuram, ses deux seuls buts en... 142 sélections. La Croatie, indépendante depuis 1991 et qui participait à sa première Coupe du monde, est la grande surprise du premier Mondial à 32 équipes, qu'elle termine à la 3e place avec le meilleur buteur du tournoi, Davor Suker (6 buts).

Mondial-2002 (au Japon et en Corée du Sud) - Brésil, cinquième
Guidée par Ronaldo, intenable avec ses huit buts (meilleur buteur), la Seleçao décroche la « penta » (la cinquième) tant attendue. Les Brésiliens n'ont pas survolé le premier Mondial organisé conjointement par deux pays, comme la grande équipe de 1970, mais n'ont pas tremblé non plus. Avec Rivaldo, le capitaine Cafu ou Roberto Carlos, le Brésil du "Fénomeno+ gagne ses sept matches dans le temps réglementaire, se faisant un peu peur contre la Belgique, dominatrice en 8e avant de craquer (2-0). Les Brésiliens ont gagné (2-0) contre l'Allemagne la finale entre les deux nations les plus titrées. La grande surprise du Mondial est la Corée du Sud, premier pays asiatique à atteindre les demi-finales. L'arbitrage en 8e contre l'Italie (2-1 b.e.o.) et l'Espagne en quarts (0-0, 5-3 aux t.a.b.) a prêté le flanc à la critique, mais le succès populaire des Diables Rouges a dynamisé le tournoi. Les Japonais, eux, n'ont fini que 8e de finaliste.

Mondial-2006 (en Allemagne) - L'Italie est éternelle
L'Italie a remporté sa quatrième Coupe du monde en Allemagne, se vengeant de sa séance de tirs au but maudite de la finale de 1994 en infligeant le même sort à la France (1-1, 5 t.a.b. à 3). Le match a été marqué par le coup de tête de Zidane à Materazzi, qui a fait plusieurs fois le tour du monde et alimenté les débats pendant de longs mois. Pour en arriver là, l'Italie a dominé l'Allemagne (2-0 a.p.) dans une nouvelle demi-finale d'anthologie entre les deux pays, comme en 1970 (4-3 a.p. pour l'Italie). Le tournoi est aussi marqué par le parcours du Portugal de Cristiano Ronaldo, demi-finaliste pour la seconde fois après 1966, et par le match quasi parfait de Zidane en quart de finale contre le Brésil (victoire de la France 1-0), véritable Nijinski au milieu de la défense des champions du monde.

Source : El Khaber
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

 Sujets similaires

-
» Championnats du Monde Allègre 2006
» Championnat du Monde Judo
» Natation: Championnat du monde à Rome
» L'AS Roma sur les ondes [Didier Mengo , After Foot...]
» [Corrida de la Figue Givrée 2007] Hémil
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Histoire des Coupes du monde/1974-2006 :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

Histoire des Coupes du monde/1974-2006

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Supporters de l'Entente de Sétif - ESS -أنصار وفاق سطيف  :: Forum des Supporters :: Supporters de l'Entente de Sétif :: Blog des Supporters-
Sauter vers: